16 lunes de Kami Garcia et Margaret Stohl

Coucou ! Voici comme prévu la chronique de 16 lunes. Vu que j’aurai dû l postée mardi, je l’ai faite un peu plus longue que d’habitude pour compenser ! Bonne lecture !

Le livre :

16 lunes de Kami Garcia et Margaret Stohl

640 pages

Éditeur : Livre de Poche Jeunesse

Collection : Livre de Poche Jeunesse

Date de sortie : 3 juin 2015

ISBN-10 : 2012490018

ISBN-13 : 978-2012490017

Résumé :

J’ai longtemps rêvé de cette fille. Elle apparaissait dans un cauchemar où, malgré tous les efforts, elle tombait sans que je puisse la sauver. Je le savais lié à elle d’une façon particulière. Et puis un jour, elle est arrivée en chair et en os au lycée. Elle était belle et mystérieuse. Si j’avais su qu’en même temps que cette fille surgirait aussi une malédiction… J’étais éperdument amoureux, mais cet amour était perdu d’avance.

Mon avis :

J’ai connu ce livre grâce au film. Je ne l’aimais encore vu, mais j’ai réussi à faire le rapprochement entre les deux grâce à la bande-annonce.

Malgré les retours négatifs que j’ai eu sur le roman, je me suis jetée à l’eau !

Ce roman est dans les catégories jeunesse et fantastique. Il est conseillé aux jeunes adultes mais les enfants de 11/12 ans pourraient très bien le lire. Il n’y a pas trop de vocabulaire vulgaire, juste quelques mots éparpillés dan le livre.

Je vous recommande d’aller voir la bande-annonce du film (Sublimes créatures) si vous voulez voir le côté fantastique.

L’histoire se déroule à Gatlin, dans l’État de Caroline du Sud aux États-Unis. Il est maintes fois répété au cours du récit que c’est une ville complètement paumée qui n’attire des touristes que lors des reconstitutions de batailles historiques.

Le récit est ancré dans des dates très précises. Il débute le 2 septembre et se termine le 12 février, le lendemain de l’anniversaire de Lena Duchannes.

Le personnage principal se nomme Ethan Wate. Au départ, je ne savais pas si c’était un garçon parce qu’il n’y avait aucune informations sur lui. Mais au bout de quelques pages, on sait que c’est un garçon.

Je crois que c’est l’un des premiers romans que j’ai lu où le narrateur est de sexe masculin.

Dès que Lena Duchannes, la fille du rêve d’Ethan,arrive en ville, on sait qu’il va y avoir des problèmes.

Avant qu’elle parle à Ethan, on sent que c’est une fille perdue qui ne sais rien sur ses parents et qu’elle est seule.

Des qu’elle va le rencontrer, elle va changé et va chercher des informations sur la malédiction.

Tous les deux, ils forment un très beau couple. On ressent dans la façon dont ils s’expriment qu’il n’y a pas de mots pour décrire l’amour qu’ils se portent.

J’ai bien aimé malgré quelques longueurs. L’univers dans lequel on nous plonge est assez spécial.

On nous montre aussi que tout peut arriver même dans une toute petite ville perdue au milieu de nulle part !

Ma note : 8/10

La prochaine chronique sera sur le tome 3 de Secrets de filles de Jacqueline Wilson.

À mardi !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s