Un avion sans elle de Michel Bussi

Hi !

J’espère que vous allez bien ! Le bilan du mois de mars arrive demain donc gardez l’oeil ouvert !

Le livre :

Un avion sans elle

Poche

576 pages

Pocket

7,80 euros

resume

Lyse-Rose ou Émilie ? Quelle est l’identité de l’unique rescapée d’un crash d’avion, une fillette de trois mois ? Deux familles, l’une riche, l’autre pas, se déchirent pour que leur soit reconnue la paternité de celle que les médias ont baptisée « Libellule ». Dix-huit ans plus tard, un détective privé prétend avoir découvert le fin mot de l’affaire, avant d’être assassiné, laissant derrière lui un cahier contenant tous les détails de son enquête. Du quartier parisien de la Butte-aux-Cailles jusqu’à Dieppe, du Val-de-Marne aux pentes jurassiennes du mont Terrible, la jeune femme va dénouer les fils de sa propre histoire jusqu’à ce que les masques tombent. Hasards et coïncidences ne sont-ils que les ricochets du destin ? Ou bien quelqu’un, depuis le début, manipule-t-il tous les acteurs de ce drame ?

mon-avis

Deux de mes proches ont fait pression sur moi pour que je le lise absolument parce qu’il était « génial », « extraordinaire ». Je ne regrette vraiment pas d’avoir suivi leurs conseils. Mais il faut avouer qu’au départ, j’avais un petit peu peur parce que le livre fait près de six cents pages et comme l’enquête nous est décrite sur la quatrième de couverture, on peut croire que c’est un peu abusé et que tout peut se résoudre en deux cents pages. Sauf que c’est totalement FAUX !!!

Pour info, c’est le tout premier Bussi que je lis donc je ne connais pas encore trop le style de l’auteur.

Dans ce roman, on suit un jeune homme prénommé Marc qui va essayer de découvrir la véritable identité de sa « soeur ». Elle se nomme soit Lyse-Rose soit Emilie en fonction de la famille à laquelle elle appartient.

J’ai été extrêmement surprise par ce roman ! L’enquête nous paraît très simple mais elle est très complexe. Il faut dire que le détective privé n’a pas réussi à trouver le fin mot de l’histoire en dix-huit ans donc qui pourrait y arriver ? Et bien c’est Marc, ce jeune homme qui veut tout faire pour prouver que Lylie (mélange de Lyse-Rose et Emilie) est bien sa soeur.

C’est un peu cliché quand on y pense car un détective n’a fait que ça de sa vie donc il sait où trouver des indices et quand il meurt, Marc arrive tout pimpant et trouve la solution de l’enquête en quelques semaines à peine. Il a quand même eu pas mal d’obstacles qui rendent l’histoire un peu plus crédible mais bon…

J’admire tout de même le travail de l’auteur parce que pour faire durer cette histoire sur autant de pages et faire une fin telle qu’elle, il faut avoir un vrai talent et Bussi, il l’a.

ma-note

9/10

(à cause du cliché)

Publicités