Divergente, tome 3 de Veronica Roth

Hello everybody !

J’ai fini la trilogie Divergente et j’ai commencé le hors-série donc attendez-vous à une prochaine chronique dans peu de temps 🙂

Le livre :

Divergente 3

Broché

464 pages

Nathan

16,90 euros

resume

Le règne des factions a laissé place à une nouvelle dictature. Tris et ses amis refusent de s’y soumettre. Ils doivent s’enfuir. Mais que trouveront-ils au-delà de la clôture ? Et si tout n’était que mensonge ?

mon-avis

Au moment où j’écris cette chronique, ça ne fait que quelques heures que j’ai fini ce tome 3 et aussi dernier tome de la saga et je suis encore un peu sous le choc. Il est donc difficile de trouver les mots pour en parler.

Tout d’abord, le second tome se finissait assez mal et avec énormément de suspense donc j’attendais avec impatience de le lire !

Je ne veux pas vous spoiler l’histoire, mais si vous avez déjà entendu parler du film, il s’appelle Au-delà du mur donc on peut facilement en déduire que certaines personnes franchissent les limites et sortent de la ville. On sait déjà qui va le faire : les héros donc Tris, Quatre et tous leurs amis.

Au moment où toutes ces personnes sortent, il y a une multitude de nouveaux personnages qui vont les aider. Je ne vais pas les présenter pour ne pas trop spoiler même si je l’ai déjà fait un peu plus haut.

Ce qui m’a surprise, c’est qu’on se rend compte que le monde qui nous est très peu décrit n’est en réalité pas si futuriste que ça parce qu’à un moment, on a des références à certains produits et certaines que tout le monde connaît.

Une deuxième chose m’a surprise mais aussi beaucoup choquée parce que c’est quelque chose qui est totalement inattendu et contraire à tout ce que j’ai pu lire dans d’autres romans. Je ne vous dis rien pour ne pas spoiler mais aussi pour vous donner envie de le lire. N’ayant pas vu le film, je ne peux pas vous si il se passe la même chose ou non.

J’ai aussi été perturbée par la construction du livre. On alterne entre deux points de vue pendant tout le roman mais vu que les chapitres font presque toujours moins de dix pages, au bout d’un moment, on se perd et on ne sait plus qui parle.

En bref, j’ai été extrêmement choquée et surprise et je trouve que ce n’est pas une fin extraordinaire pour une fin de saga, c’est un peu dommage.

ma-note

7/10

Publicités