Le chuchoteur de Donato Carrisi

Le livre :

Le chuchoteur

Poche

576 pages

Le Livre de Poche

7,90 euros

resume

Depuis qu’ils enquêtent sur les rapts des fillettes, le criminologue Goran Gavila et son équipe d’agents spéciaux ont l’impression d’être manipulés. Chaque découverte macabre, chaque indice les mènent à des assassins différents. La découverte d’un sixième bras, dans la clairière, appartenant à une victime inconnue, les convainc d’appeler en renfort Mila Vasquez, experte dans les affaires d’enlèvement. Dans le huis clos d’un appartement spartiate converti en QG, Gavila et ses agents vont échafauder une théorie à laquelle nul ne veut croire : tous les meurtres sont liés, le vrai coupable est ailleurs.
Quand on tue des enfants, Dieu se tait, et le diable murmure…

mon-avis

J’ai lu ce roman grâce aux conseils d’une amie de ma mère qui est bibliothécaire et qui l’a adoré.

Nous suivons donc l’inspecteur Goran Gavila sur une affaire de meurtre. Cinq bras de petites filles ont été retrouvés et leur indentité est connue sauf qu’il y en a un sixième. On pense aussi qu’une affaire de kidnapping est liée à tout ça  et on appelle Mila Vasquez dont la spécialité est de retrouver les enfants disparus.

Mila est une femme très attachante, surtout de par son enfance assez difficile mais vous le révéler gâcherai le suspense. On fait aussi la connaissance de toute l’équipe avec qui elle va travailler. Il y a donc Goran Gavila, un criminologue célèbre, Boris, Stern, Roche et Sarah Rosa qui déteste Mila. Ils forment une équipe de choc et doivent trouver l’identité de la sixième petite fille.

Tout pleins de complications ralentissent l’enquête mais ils avancent très rapidement pour une situation aussi complexe que celle-là. Je pense que ce roman ma redonné le goût au genre policier. Les derniers romans que j’ai lu m’avait très déçue et celui-ci a réussi à captiver mon attention.

L’auteur connaît très bien le domaine dont il nous parle et on se plonge très rapidement dans cet univers macabre.

La fin m’a surprise à un point que vous ne pouvez même pas imaginer !

En bref, ce n’est pas un coup de coeur mais je suis bien contente de l’avoir lu pour ma réconciliation avec le genre policier.

ma-note

8/10

Publicités