Des petits biscuits pour la timidité d’Errol Sabatini

Le livre : 

Des petits biscuits pour la timidité

Broché

292 pages

Auto-édité

18 euros

resume

Naëlle possède un étrange don de voyance. Le hasard la jette seule en pleine campagne, dans un vieux moulin qu’elle pense pouvoir restaurer. Julien est un gamin de dix ans, solitaire et peu bavard. Une exquise amitié – qui n’aurait pas dû naître – se noue entre eux. Mais pour la jeune femme, cette complicité semble compromise d’avance. Elle est sûre d’une chose : Julien ne pourra pas recevoir longtemps l’amour dont il a besoin. Ses visions lui font savoir que le destin de l’enfant est déjà tracé, et qu’elle n’y est pas étrangère… Une escapade pleine de vie, entre tendresse et suspense, où l’étrange s’invite sur la pointe des pieds…

mon-avis

Tout d’abord, je dis un grand merci à l’auteur d’avoir accepté de m’envoyer son livre parce que ça a été une sacrée découverte ! Si ce roman vous fait envie, vous pouvez l’acheter sur Amazon ou en librairie mais sur commande.

Nous suivons Naëlle qui va déménager dans un moulin. Elle n’est pas très bien accueillie au départ, mais elle va faire la rencontre de plusieurs personnes, dont Julien, un garçon de dix ans. Sauf qu’à cause de son don, Naëlle sait qu’elle ne devrait pas rester avec l’enfant parce qu’il va lui arriver quelque chose de grave à cause d’elle.

J’ai été prise dans l’histoire dès les premières lignes. Le roman se lit très facilement (en une après-midi) parce que les chapitres sont très, très courts. Il font tout au plus sept à huit pages.

En quelques chapitres, on sait déjà beaucoup sur Naëlle. C’est une jeune femme de vingt-huit ans et qui a un don un peu spécial : elle a des visions prémonitoires. Cela lui gâche un peu la vie parce que les gens la prennent pour une sorcière.

Comme je l’ai dit, elle va faire la rencontre de beaucoup de gens dans le petit village où elle a déménagé.

Julien est un petit garçon de dix ans qui vit avec sa grand-mère parce que sa mère a de gros problèmes d’addiction à la drogue. Naëlle va le trouver un soir et il va passer la nuit chez elle. C’est à partir de ce moment-là qu’ils vont se nouer d’amitié et Julien va souvent revenir au moulin pour aider à le rénover.

Il y a aussi Marc qui va le rénover. Il a environ l’âge de Naëlle et est très sympathique même si on ne le voit pas très souvent à mon goût.

Je vais m’arrêter là parce que je pourrais vous lister tous les gens du village même si certains sont importants comme la famille Charmont et l’épicier.

Dans les chapitres, on nous raconte ce qu’il se passe du côté de Naëlle, de Julien, des Charmont, ou d’autres personnages pas importants mais qui ont fait quelque chose qui a un impact sur les événements de l’histoire.

A la fin du roman, nous avons droit à la petite note « oubliée » de l’auteur et pour pouvoir la consulter, il faut aller sur le site, ce que je me suis empressée de faire quand je l’ai terminé. Quand je l’ai lue, tout a changer dans ma tête.

Cette histoire peut-être lue sous deux angles différents. Je l’ai lu sous le premier, celui qui est explicite où nous comprenons et prenons l’histoire telle qu’elle est. Sauf qu’après avoir lu la note, tout a changé et certaines choses se sont éclaircies. Quoi ?, je ne vous le dirais pas, vous n’avez qu’à lire le livre pour comprendre.

Quand j’ai refermé ce roman, j’ai versé ma petite larme parce que quitter des personnages aussi pétillants et sympathiques en restant indifférent, c’est impossible !

Ca a été un énorme coup de coeur que je conseille à absolument tout le monde !

ma-note

10/10

Publicités