Le bleu de tes yeux de Mary Higgins Clark

Le livre :

Le bleu de tes yeux

Poche

380 pages

Le Livre de Poche

7,60 euros

resume

Il y a cinq ans, Timmy a été témoin du meurtre de son père. Avant de s’enfuir, l’assassin, aux yeux très bleus – ce dont le garçon se souvient précisément –, lui a lancé : « Dis à ta mère qu’elle est la prochaine. » Depuis, l’enfant et sa mère, Laurie, vivent sous cette menace. La jeune femme, célèbre productrice télé, démarre une série choc sur les affaires non résolues. Le premier épisode revient sur l’affaire du « Gala des lauréates » : il y a vingt ans, Betsy Powell et son mari organisaient une grande soirée en l’honneur du diplôme de leur fille. La nuit même, Betsy mourait étouffée. Alors qu’on s’apprête à reconstituer la scène du crime dans la splendide demeure des Powell, quelqu’un épie Laurie dans l’ombre, quelqu’un qui a les yeux d’un bleu éclatant… Commence alors un huis clos haletant.

mon-avis

Tout d’abord, je tiens à remercier mon amie Laura de m’avoir fait découvrir ce roman en me l’offrant pour mon anniversaire. Oui, c’était en janvier mais il fallait qu’il traîne un peu dans ma PAL, pour voir ce que vivent ses autre amis livres.

Nous suivons Laurie, une célèbre productrice d’émission télévisée. Elle décide de créer une nouvelle série qui revient sur des affaires non-résolues. Sauf que le meurtrier de son mari va l’épier durant le tournage.

J’ai eu beaucoup de mal à rentrer dans l’histoire parce qu’il y a vraiment beaucoup de personnages. Au départ, c’était assez facile à suivre mais ça se complique vers le milieu du roman. Il y a aussi quelque moments où j’ai été très perturbée parce qu’il y avait des fautes de frappe (ou alors c’est moi qui n’ais pas compris l’histoire). Le petit garçon s’appelle Timmy et j’ai relevé au moins quatre ou cinq fois le prénom Tommy.

Malgré cela, j’ai quand même bien aimé le roman en général. Surtout la reconstitution de l’affaire du « Gala des Lauréates ». Par contre, ce qui est un peu cliché, c’est que les deux affaires se résolvent simultanément.

J’ai été un peu déçue par la fin que j’ai trouvé un peu trop rapide et bâclée à mon goût. Tout s’enchaîne et l’on a plus le temps de suivre.

En bref, c’était le premier Mary Higgins Clark que j’ai lu et j’en ressort un peu mitigée. Je m’attendais à quelque chose d’un peu plus long à lire parce que là, les chapitres font au maximum cinq pages et il y en a presque cent. Je dirais que c’était une petite lecture détente.

ma-note

7/10

Publicités