A un fil de Rainbow Rowell

Le livre :

A un fil

Broché

416 pages

Milady

18,20 euros

resume

Georgie est au trente-sixième dessous : cela faisait des années que son mariage battait de l’aile, mais cette fois, c’est la fin. Alors que son mari est parti passer Noël avec ses enfants dans le Nebraska, elle reste seule à Los Angeles, car elle a pris la fâcheuse habitude de faire passer sa carrière avant sa famille. C’est alors qu’elle tombe sur un vieux téléphone jaune à cadran rotatif. Contre toute attente, cette antiquité va lui permettre de faire un bond de quinze ans en arrière et de communiquer avec Neal dans le passé. N’est-ce pas l’occasion rêvée pour résoudre leurs désaccords et retomber amoureux comme au premier jour ?

mon-avis

C’est le second roman de cette auteure que je lis et je commence à me réconcilier avec elle. Contrairement à la plupart des gens, je n’ai pas trop aimé Eleanor & Park que j’ai lu il y a un peu plus d’un an.

Cette romance est vraiment différente de celles que l’on retrouve en ce moment dans les librairies. C’est quelque chose de très adulte et qui parle d’une histoire d’amour bien ancrée, pas de deux personnes qui se rencontrent. Ces passages de rencontre, de premier rendez-vous, nous les avons sous forme de flash-back. je pense que ce roman mériterait une relecture dans une dizaine d’années (c’est loin, je sais, mais le temps passe tellement vite). Je pourrais beaucoup plus m’identifier au personnage de Georgie qui est marié, qui a un travail…

L’histoire est très belle mais je n’ai réussi à m’attacher qu’à une seule personne et c’est Noomi, la fille de Georgie parce qu’elle est tellement mignonne ! Ca ne va pas m’empêcher de vous parler des autres personnages. Georgie McCool est un bourreau de travail. Elle décide même de ne pas partir en vacances pour travailler sur un gros projet et c’est à partir de là que son mariage va commencer à battre de l’aile. Neal, son mari, est très sympa. Il s’occupe des enfants à longueur de journée, prépare à manger… Mais comme il ne passe presque jamais de moments tranquilles avec sa femme, apprendre qu’elle ne vient pas avec eux à Omaha pour Noël le met dans une colère noire. Pendant ce voyage (dans le temps), nous allons découvrir un deuxième Neal. Celui qui est encore étudiant, qui est fou amoureux de Georgie.

Rainbow Rowell a écrit un très beau roman mais que je ne pourrais que plus aimer dans le futur. Elle a réussi à mélanger le présent et le passé sans que l’on se perde comme c’est le cas dans d’autres romans. Le récit est vraiment réaliste si on enlève les appels qui viennent du passé et je pense que cette histoire peut arriver à n’importe qui.

En bref, c’est un magnifique roman, simple mais réaliste qui nous dépeint le quotidien d’une femme qui a peur de perdre son mari et qui va essayer de raviver la flamme de leur amour.

ma-note

7/10

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s