Les morsures du passé de Lisa Gardner

Salut, avant de commencer cette chronique, j’aimerais m’excuser d’une chose que je viens de remarquer. Donc je m’excuse de ne pas avoir activé les commentaires sur le blog, je m’en suis rendue compte hier soir et je regrette vraiment cette erreur parce que je vous ai empêcher de vous exprimer sans m’en rendre compte. Et le plus grave dans tout ça, c’est que j’ai douté de vous car comme je n’avais pas de retours, je me disais que ce que je faisais ne vous plaisait pas. Bref, c’était le moment où j’avoue que je suis une boulette !

Le livre :

Les morsures du passé

Poche

576 pages

Le Livre de Poche

7,90 euros

resume

Dans un quartier populaire de Boston, cinq corps sont retrouvés gisants. Il s’agit des membres d’une même famille. Tous une balle dans la tête, le père respire encore faiblement. De toute évidence, cet homme couvert de dettes a décidé d’assassiner les siens avant de se donner la mort. Appelée sur les lieux, l’enquêtrice D. D. Warren comprend immédiatement que l’affaire est plus compliquée qu’il n’y paraît : sur la table du dîner, six couverts avaient été dressés…

mon-avis

J’ai eu l’occasion de rencontrer Lisa Gardner aux Quais du Polar cette année et pour découvrir cette auteure, on m’a conseillé ce roman. Je ne regrette vraiment pas d’avoir suivi ce conseil car ce roman est extraordinaire.

L’enquête peut paraître un peu simpliste comme elle est décrite dans le résumé mais en réalité, c’est beaucoup plus complexe. Nous avons les points de vues de principalement trois personnages : Danielle, Victoria et D.D.Warren. Danielle travaille à l’hôpital de Boston en tant qu’infirmière pédopsychiatrique. Victoria est femme au foyer car elle s’occupe de son fils Evan qui a quelques problèmes mentaux. A vue d’oeil, ses deux femmes n’ont pas l’air liées au meurtre qui a eu lieu et c’est pour ça que je ne comprenais pas pourquoi on parlait d’elle dès le début. Au fur et à mesure que l’enquête avance, on comprend mieux leur rôle et on a réellement besoin du début pour tout comprendre. D.D.Warren est l’inspectrice qui s’occupe du meurtre donc son point de vue n’a rien d’anormal.

J’ai été choquée dès le deuxième chapitre parce que l’auteur nous dépeint du point de vue de Victoria quelqu’un d’assez violent, qui s’énerve pour un rien… Et quand à la fin du chapitre, elle nous dit de qui elle parlait, je suis restée bouche bée ! Je ne vous en dirais pas plus pour ne pas gâcher ce moment si inattendu !

Ce roman est un vrai page-turner ! Je l’ai lu dévoré en une journée ! C’était impossible de le lâcher tellement on veut connaître la suite et le dénouement de l’enquête ! Surtout que l’auteure a une plume très fluide. Je n’ai pas trouvé qu’il y avait des longueurs et les descriptions étaient assez présentes. C’est le combo parfait pour un bon thriller et celui-là est juste excellent ! Je vous le conseille vraiment pour découvrir cette auteure !

ma-note

9/10

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s